Comment garder une maison en cas de divorce ?

0
99

Nous n’avons pas toujours le contrôle de toutes les situations. C’est ainsi que parfois dans les couples, nous sommes tenus de divorcer après des années de mariage. C’est peut-être votre cas, et vous souhaitez conserver la maison dans laquelle vous viviez. Vous vous demandez comment donc procéder.

Comment garder une maison en cas de divorce 

Vous rachetez la part de votre conjoint

Vous tenez à conserver, en cas de divorce, votre maison commune ? La solution optimale est donc de racheter la part de votre conjoint. Alors, vous devez lui verser une somme d’argent qui équivaut à la valeur de sa part. En effet, cet acte est désigné par le rachat de soulte. La soulte est une compensation monétaire, que vous effectuez vis-à-vis de votre conjoint. Ainsi, elle permet de rétablir l’égalité entre vous. Si vous tenez donc à avoir la maison pour vous seul, vous devez racheter la soulte de votre conjoint.

Le notaire fixera le montant de la soulte. De façon générale, il suit la règle suivante : (valeur actuelle du bien immobilier – crédit restant à payer)/2. Vous avez également la possibilité de fixer ce montant avec votre conjoint. Réussissez juste à fixer la valeur actuelle de la maison. Ensuite, avec l’aide du notaire, vous définissez le calendrier de remboursement avec le taux d’intérêt.

Vous restez en indivision

Une autre solution pour rester dans la maison est d’être en indivision. Même si elle est temporaire, elle vous permet de continuer à habiter dans la maison pendant une certaine période. Ce temps sera préalablement défini. Ainsi, vous disposez de plus de temps pour réunir les sous nécessaires au paiement de la partie de votre conjoint. Vous devez payer un loyer mensuel à l’autre partie pendant que vous vivez dans la maison. Bien avant, tâchez de vous mettre d’accord avec votre conjoint, car rester en indivision ne parait pas une affaire aisée à gérer. Cela pourrait engendrer rapidement des conflits.

Tenez-vous à garder, en cas de divorce, la maison dans laquelle vous viviez pendant votre mariage ? Vous savez désormais que faire ! La balle est dans votre camp.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here