Transport à l’international : quelles sont les étapes ?

0
50

Le transport de colis et de marchandises à l’international requiert une grande logistique. Si votre entreprise intervient dans le négoce de marchandises, mais manque d’expérience dans les phases d’expédition internationale, vous êtes au bon endroit. Pour vous aider à mieux organiser et réussir votre premier envoi, voici pour vous une liste argumentée d’étapes clés à suivre.

Contacter un transporteur

Cette première étape est indispensable. En effet, si votre entreprise manque de ressources logistiques pour convoyer des marchandises à l’international, la seule solution évidente reste de faire appel à des professionnels du transport international qui vous offriront des prestations clé en main. Généralement, la phase de chargement est assez expéditive, surtout quand votre usine dispose déjà de quais de chargement dédiés.

Si vous n’en possédez pas, il est plus que jamais opportun d’en prévoir l’installation en vous appuyant sur les critères de taille, d’emplacement et autres paramètres fonctionnels. Pour cela, contacter des experts en quais de chargement pour camion est l’option recommandée. Aussi, il est conseillé de bien peaufiner votre planification avant de faire appel à une entreprise de transport par camion. Vous devez alors vous assurer de connaître et préparer minutieusement le lot de vos marchandises à expédier.

Pour mieux vous y prendre, faites dresser une liste des commandes. Procédez ensuite au regroupement des marchandises avant le processus de chargement. Demeurez toutefois vigilant. De fait, il est précautionneux de vérifier l’état du camion qui attend sur les quais. Appliquez-vous à charger les marchandises de manière équilibrée. Les engins de manutention comme les chariots élévateurs vous seront d’une grande utilité.

Le contrôle des documents et le processus de conditionnement

Le contrôle des documents annonce le départ des marchandises de l’entrepôt. Vous devez en conséquence faire signer les divers documents par votre transporteur. Ces documents sont toutes pièces permettant de satisfaire la phase de vérification des commandes. Pour ne pas donner lieu à des erreurs, il est nécessaire que vous vérifiiez les documents comme :

  • le bon de réception ;
  • le bon de prélèvement ;
  • le connaissement ;
  • la feuille de route et le bon de livraison.

Ces documents permettent d’attester de ce que les marchandises commandées sont effectivement celles disposées sur les palettes. De même, ils situent sur la concordance des informations qu’ils portent avec celles fournies par le logiciel de gestion d’entrepôt. Avant l’opération d’étiquetage, vérifiez si le poids ainsi que le volume de la commande respectent les possibilités de votre transporteur. Le conditionnement s’effectue par l’emballage dans des cartons et palettes scellées et filmées.

Le fret maritime et l’importation douanière

L’étape du fret maritime est du ressort du transitaire qui doit décider de la ligne maritime. L’obligation principale de celui-ci est le respect du délai de livraison. De votre position, vous n’êtes soumis à aucune interaction directe avec la compagnie maritime. Concernant le coût du fret maritime, il peut vous être facturé, ou directement au client. Il ne s’agit toutefois que d’une partie des frais totaux appliqués.

La phase d’importation douanière concerne le dédouanement à l’importation. Il faut souligner que cette phase peut débuter bien avant l’arrivée du fret dans le port du pays de destination. Le dédouanement, comme vous le savez, ne constitue ici qu’une formalité. Il se matérialise donc par une déclaration faite avec les divers documents pertinents, de sorte à faire enregistrer et faire percevoir les droits de douane aux autorités sur place. Cette mission est dévolue à votre transitaire.

La gestion des destinations

Cette phase marque la fin d’un long processus. La gestion des destinations couvre les opérations de manutention de la cargaison requises avant remise des colis au destinataire. Ainsi, elle comprend le transfert du conteneur du navire à la côte, puis son transport vers l’entrepôt de destination du transitaire. Ce dernier procèdera ensuite aux opérations de déballage des marchandises importées, puis à leur préparation pour une nouvelle expédition par camion vers les clients. Il ne leur restera plus qu’à réceptionner leur marchandise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here