Stockage des produits chimiques : différentes solutions pour protéger l’environnement

0
143

Pour les entreprises concernées, le stockage des produits chimiques doit être effectué selon des règles de sécurité extrêmement strictes. En effet, les produits utilisés dans certains secteurs et pour certaines activités (laboratoire, atelier…) peuvent être dangereux pour la santé et l’environnement.

Risques en cas de mauvais stockage

En raison des différents états et natures des produits chimiques ainsi que des volumes stockés et des matériaux d’emballage, il est impératif de veiller au stockage des produits chimiques en utilisant des contenants réglementaires tels que les conteneurs ou le bac de rétention souple. La loi considère qu’un stockage est non adapté lorsqu’il est exposé à la chaleur, à la lumière, aux intempéries, mais aussi quand la température de l’air ou la pièce de stockage n’est pas compatible avec la nature du produit.

Il est aussi non adapté si le rangement n’est pas approprié (en hauteur, sans étiquette, à proximité de produits incompatibles, surcharge des étalages…). En outre, le local de stockage doit être conçu et aménagé à cet effet et il est important de respecter les durées réglementaires.

bidon produit chimique

Un stockage inadapté des produits chimiques amplifie les risques habituellement encourus, notamment les réactions dangereuses et les risques d’accidents. Cela peut être dû à la dangerosité des produits amplifiée par le mauvais stockage, la détérioration des emballages ou encore les risques de blessures. Parmi ces risques, il convient de citer les plaies, les brûlures chimiques et intoxications en cas de contact avec la peau ou les muqueuses, ou par déversement des produits. L’un des risques les plus graves concerne les pollutions environnementales de l’air, du sol et de l’eau en cas de déversement accidentel ou de dégradation des emballages des contenants des produits chimiques, sans oublier les accidents tels que les incendies ou explosions.

À titre d’information, il existe des stockages qualifiés de « sauvages » dans des appareils de ventilation nommés sorbonnes, dans les éviers ou encore sur le sol. Ce type de stockage représente un réel danger pour la santé, la sécurité des biens et des personnes ainsi que pour l’environnement.

Le bac de rétention : solution de stockage recommandée

Certaines entreprises sont amenées à stoker des produits tels que les acides, les solvants, les diluants, les dégraissants et tout autre type de produits contenant des agents chimiques. Ces derniers peuvent avoir des effets néfastes sur l’environnement et sur la santé, d’où la nécessité de faire une prévention par le biais d’un signalement et d’un stockage efficaces.

Afin de lutter contre les risques écologiques et sanitaires, il est nécessaire d’organiser le stockage des produits au sein d’une pièce spécifique ayant une bonne ventilation, dans un conteneur extérieur, à l’intérieur d’une armoire de stockage avec bac de rétention ou sur un rayonnage spécifique. Ces précautions sont déterminantes et favorisent la sécurité du site et du personnel.

Par ailleurs, il est important de veiller à éviter la pollution des eaux et des sols par les liquides corrosifs et dangereux. Pour ce faire, les entreprises et institutions concernées ont l’obligation de se doter de dispositifs permettant de contenir d’éventuelles fuites ou écoulements. Ainsi, il est recommandé d’utiliser les bacs de rétention généralement placés sous les contenants afin de récupérer les liquides en cas de détérioration des contenants liée à des chocs, des chutes ou encore en cas d’incendies.

Les armoires de sécurité permettent de sécuriser et assurer le stockage des produits dangereux (inflammables, toxiques, corrosifs…). Elles doivent également faciliter l’identification et la gestion des différents produits chimiques. De plus, elles visent à garantir la protection de l’environnement et des utilisateurs en cas de fuites de produit ou d’incendie.

L’armoire de stockage doit être choisie selon les spécificités des produits. Par ailleurs, il convient de rappeler que les produits d’entretien sont présents dans la majorité des domaines d’activité et nécessitent d’être stockés convenablement puisqu’ils contiennent des agents et produits chimiques. Ainsi, le choix de l’armoire de sécurité anti-feu peut se faire en fonction des critères suivants : la nature des produits, le format de l’armoire, le poids et volume des produits à stocker ainsi que le système de ventilation dans l’espace de stockage.

La gestion du stockage de produits chimiques

Afin d’écarter les risques encourus par le personnel et l’environnement, la gestion du stockage des produits chimiques ou à risques doit se faire selon des normes établies. Ainsi, il est impératif de les stocker dans un espace convenablement ventilé dans un container spécifique, au sein d’une armoire de stockage avec bacs de rétention ou sur un rayonnage qui dispose de bac de rétention en polyéthylène ou en acier.

La bonne organisation du stockage permet de prévenir tout dommage : les lieux doivent être conçus et aménagés en tenant compte des propriétés physico-chimiques des produits, du matériau de fabrication des contenants, de la capacité de stockage ainsi que du nombre de personnes ayant accès à l’espace désigné. Il est également nécessaire de faire preuve d’anticipation en ce qui concerne les besoins liés au stockage des déchets chimiques en vue de leur élimination.

Les lieux de stockage doivent permettre la limitation des quantités de produits chimiques présents sur les postes de travail sans pour autant compromettre la continuité de l’activité. Un stockage central peut ainsi être complété par plusieurs lieux de stockage tampons situés à proximité des postes de travail.

Il est particulièrement important de fixer des règles strictes quant à l’utilisation des espaces de stockage et confier le contrôle de l’application de ces règles à un responsable compétent.

stockage produit chimique

Les principales règles pour le stockage des produits chimiques

Le stockage des produits chimiques nécessite le respect des règles ci-après :

  • Limitation de l’accès au stock aux personnes ayant bénéficié d’une formation spécifique ;
  • Mise à jour régulière de l’état du stock ;
  • Mise en place d’un classement rigoureux et respectant des normes établies ;
  • Instauration d’une règle de déstockage PEPS (Premier Entré, Premier Sorti), ou FIFO en anglais ;
  • Respect des dates de péremption de produits ;
  • Mise en place d’une procédure d’élimination des produits inutiles ou ayant atteint leur date de péremption ;
  • Interdiction de l’encombrement des voies d’accès, des issues et équipements de secours ;

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here