Qu’est-ce que le minage de Bitcoin ?

0
188

Le Bitcoin est une monnaie qui n’appartient à personne, ni à une puissante institution, ni à aucun état. Par conséquent, le Bitcoin prend la forme de services rémunérés offerts par des ordinateurs distincts, mais qui appartiennent à un même réseau, sans limites géographiques. Le petit problème c’est qu’il n’y a pas de police financière pour garantir la sécurité des transactions. C’est alors que les mineurs entrent en jeu à travers le minage. Le minage du Bitcoin est une pratique de plus en plus répandue, mais qui reste encore largement méconnue. Partons donc à la découverte de ce procédé.

Qu’appelle-t-on Bitcoin ?

Il s’agit d’une crypto-monnaie. Autrement dit, une monnaie électronique émise sans l’intervention d’une banque, mais plutôt au moyen d’un réseau informatique décentralisé. C’est une monnaie mise en circulation de pair à pair dont l’émission et l’échange sont assurés par plusieurs utilisateurs.

À ce titre, ce sont bien les utilisateurs qui contrôlent le marché financier. Généralement, ils sont payés pour ce service. Ainsi, il s’agit là d’un nouveau moyen de se faire de l’argent. Des sites spécialisés tels que Myyri peuvent vous aider à explorer cette opportunité en vous permettant de générer des revenus passifs grâce au développement des crypto-monnaies.

En attendant, l’un des moyens lucratifs impliquant le Bitcoin est le minage. De plus en plus de personnes se lancent dans cette aventure tumultueuse et pas toujours évidente, pour plusieurs raisons.

crypto monnaie bitcoin

Les mines de Bitcoins, des réserves de plus en plus explorées

Il y a quelque temps encore, les mines de Bitcoins étaient exploitées par une poignée de personnes en raison des capacités techniques nécessaires.

Aujourd’hui, en raison de la promesse d’un enrichissement potentiel et également par celle de faire partie d’un nouvel univers ultra-technologique, n’importe qui peut avoir accès à cette mine et devenir mineur.

Pour faire simple, le minage consiste à vérifier, valider, protéger et sécuriser les transactions impliquant le Bitcoin. Les mineurs mettent à disposition du réseau de Bitcoins leurs ressources technologiques et vérifient les échanges entre les utilisateurs du monde entier.

Pour chaque opération, le mineur est rémunéré. Tous les quatre ans, cette rémunération est divisée par deux. C’est pour cela que vous entendrez dire que le minage n’est pas une activité lucrative malgré son caractère très compétitif. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que même si la rémunération directe du minage de Bitcoin diminue, le cours de la crypto-monnaie étant régulièrement en hausse, les mineurs tirent quand même leur épingle du jeu. Et lorsqu’on considère la prophétie selon laquelle cette monnaie fera partie des plus utilisées dans le futur, le minage est un métier d’avenir.

Minage de Bitcoin : comment fonctionne ce procédé ?

Pour protéger les transactions, les mineurs doivent s’assurer du bon fonctionnement des chaînes de blocs. Un bloc correspond à une suite de transactions opérées sur une durée donnée. Plusieurs blocs à la suite forment une chaîne de blocs.

Ainsi, à chaque fois qu’une adresse A transmet des Bitcoins à une adresse B, cette transaction est enregistrée dans une chaîne de blocs. Naturellement, plus les transactions se multiplient, plus les chaînes de blocs sont importantes sur la même durée de temps.

Les mineurs doivent donc les vérifier pour éviter tout dysfonctionnement. Le principe est le suivant : dès qu’un bloc est créé, le mineur doit le passer en revue et le transformer en un « hash » qu’il va accrocher au bloc et donc intégrer à la chaîne de blocs. Mais pour y arriver, il faut un minimum de compétences en informatique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here