Portage salarial : la tendance qui monte chez les indépendants

0
233

Depuis plus de cinq ans, créer son entreprise est devenu un réflexe pour de nombreux salariés classiques. Si l’envie de travailler pour son propre compte est souvent citée par les nouveaux entrepreneurs, il convient de nuancer certains lieux communs. À commencer par la rémunération des indépendants. Souvent problématique, la question de la rémunération est désormais solutionnée grâce au portage salarial. Coup de projecteur sur la nouvelle tendance qui n’en finit pas de monter chez les indépendants.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Si l’on devait résumer rapidement, le portage salarial est une relation tripartite avec d’un côté le salarié porté par l’entreprise de portage et de l’autre l’entreprise cliente. En réalisant des services pour cette dernière, le salarié remplit sa mission. En l’échange, un contrat de travail est établi entre le salarié et son entreprise de portage. Une sorte de contrat « gagnant-gagnant » qui présente un avantage capital pour l’indépendant : une rémunération fixe. Quand on connaît la difficulté de certains indépendants pour trouver des missions, on comprend rapidement pourquoi le portage salarial séduit autant de profil dans l’Hexagone.

Se faire accompagner

Évident et logique pour certains, on préfère le préciser avant que n’entamiez vos recherches. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est capital de vous faire accompagner dans vos démarches. Grâce à des outils adaptés et des méthodes efficaces, ces pros vous mettent sur les bons rails pour débuter votre expérience de portage salarial. Malgré des clichés persistants, il n’est pas forcément obligatoire d’avoir un budget XXL pour solliciter ce type de pro. Un rapide coup d’œil sur les tarifs pratiqués vous fera saisir que ce marché est en pleine mutation. Conséquence, les tarifs ne sont vraiment pas prohibitifs. Un dernier argument qui pourrait bien faire réfléchir plus d’un indépendant. Surtout en temps de crise où tout le monde cherche la bonne formule.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here