Comment expulser un locataire rapidement ?

0
86

Comme vous le savez sans doute, expulser un locataire en employant les voies juridiques traditionnelles peut s’avérer à la fois pénible et très long.

La meilleure solution consisterait donc à employer des méthodes légales (mais plus prometteuses) qui permettront la récupération de votre bien sans grand délai. Dans cet article, nous vous révélons les astuces et pratiques légales qui vous permettront de perdre le moins de temps et d’argent possible lorsque vous devez expulser un locataire.

Comment expulser un locataire rapidement ?

L’option judiciaire

Il existe plusieurs possibilités pour le bailleur de mettre fin au contrat. Parmi ces méthodes, nous notons l’intention du bailleur ou d’un membre de sa famille d’occuper le bien et leur intention d’exécuter des travaux de transformation ou de rénovation. L’inconvénient dans ces alternatives réside dans la liste interminable de conditions auxquelles vous devrez vous soumettre. En l’absence de réaction de la part de votre locataire, il vous est conseillé de l’assigner devant le juge de paix. Seront alors exigés devant ce dernier le paiement du loyer, l’expulsion du locataire et la résiliation du bail. En plus de cela, vous pouvez demander des intérêts et des dommages-intérêts. En addition, l’option de la saisie qui permettrait de percevoir la garantie locative est aussi envisageable.

Une méthode douce et exemplaire

L’expulsion d’un locataire nécessite le suivi de certaines règles essentielles afin d’éviter toute poursuite judiciaire. Prenez donc connaissance de la procédure classique afin d’être conforme aux exigences :

  • Mise en demeure par lettres recommandées ;
  • Huissier de justice ;
  • Commandements de payer ;
  • Résiliation du bail.

Très souvent, cette procédure est un véritable parcours du combattant avec un prolongement souvent indéterminé dans le temps. En faisant preuve d’une grande ingéniosité, vous pouvez prendre les devants et accélérer ce processus.

Faites donc le premier pas et allez voir votre locataire afin d’établir un arrangement. Faites-lui une proposition intéressante qu’il ne saurait refuser. Une folle idée, mais très efficace est d’aider votre locataire éventuellement mauvais payeur à récupérer de l’argent, puis trouver un logement. C’est assez simple :

  • Réconciliez-vous avec votre locataire ;
  • Proposez-lui de rendre la totalité de sa caution, s’il acceptait de quitter les lieux définitivement ;
  • Présentez-lui l’option des logements sociaux ou des chambres universitaires tout en lui proposant votre aide pour la recherche ;
  • Proposez-lui aussi une lettre de recommandation pour son futur propriétaire… et le tour serait joué dès qu’il mordra l’hameçon !

Comme quoi le dialogue est un outil très efficace.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here