Comprendre la hausse des tarifs des recycleries

0
61
MatthewGollop (CC0), Pixabay

La crise sanitaire du COVID-19 a eu un impact énorme sur les entreprises. L’épidémie a contraint les entreprises à transformer la manière dont elles interagissent avec leur audience, leur mode de fonctionnement et parfois même leur gamme de produits.

Si la transition numérique est une conséquence logique et anticipée de cette crise, d’autres secteurs ont eux aussi été profondément touchés. C’est cas du notamment du recyclage et tri des déchets.

Les premières impactées étant les recycleries. La conséquence de tout cela, c’est une augmentation du tarif des recycleries. Cette augmentation du prix est multifactorielle.

Pourquoi s’attendre à une hausse des prix des recycleries ?

Rééquilibrage financier

L’une des raisons en faveur d’une augmentation des tarifs est le besoin des recycleries de retrouver un équilibre financier. Comme le souligne à juste titre cet article du site spécialisé Gurdebeke recyclage, les recycleries ont vu leur chiffre d’affaire baisser à cause du ralentissement économique provoqué par la crise. Les entreprises ayant suspendu une partie de leurs activités, la collecte et le recyclage du déchet ont naturellement diminué, limitant ainsi les revenus des recycleries.

La mise en place de la taxe TGAP

Cette taxe sur les activités générales polluantes s’applique aussi aux recycleries puisqu’elles sont en première ligne quand il s’agit de manipuler des déchets toxiques et polluants pour l’environnement.

En raison de la nature de l’activité, les recycleries devront donc s’acquitter de cette taxe étatique, et forcément, elles doivent répercuter le coût que représente la TGAP dans leur tarif de base.

Il est encore trop tôt pour anticiper avec exactitude la hausse à laquelle s’attendre car cela dépendra aussi de la force avec laquelle l’économie reprendra. Les Français, ayant épargné plus que d’habitude pendant la crise, pourront potentiellement relancer l’économie avec vigueur s’ils décident d’augmenter leurs dépenses…mais comme le contexte est toujours incertain, rien n’est moins sûr !

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here