[Emploi] Quelle formation entreprendre pour devenir coach sportif ?

0
35

Le marché est en pleine croissance : faire du sport, se muscler, se remettre en forme sont désormais des objectifs fréquents au sein de la population française. Des professionnels répondent parfaitement à ces envies : Ce sont les coachs sportifs ! 

A domicile, en extérieur ou en salle de gym, les coachs sportifs aident les particuliers à atteindre leurs objectifs de remise en forme : perdre du poids, se remettre en forme, gagner en endurance, augmenter ses performances sportives pour un autre sport, etc.

Le sport est un loisir et pour certains, c’est même une passion ! Ces passionnés envisagent parfois de proposer des cours professionnels à d’autres personnes…Se pose alors la question : Comment devenir un coach sportif professionnel ?

Quelle formation pour devenir un coach sportif en France 

Le métier de coach sportif n’est pas réglementé. Concrètement, il n’y a pas besoin de formations ou de diplômes pour exercer en tant que coach.

Une personne avec de l’expérience et des connaissances peut donc proposer ses services. Néanmoins, il faut préciser que les structures professionnelles comme les salles de gym ou les clubs de sport embauchent plus facilement des coachs qui peuvent faire valoir un diplôme.

Le sport étant un outil de choix dans de nombreuses stratégies qui touchent au domaine de la santé, un coach sportif se doit d’avoir des connaissances assez poussées en nutrition et en sport.

Voici les diplômes requis (source) :

  • Le BPJEPS (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité activités gymniques, de la forme et de la force). Il est délivré avec ou sans le bac.
  • Le CQP ALS ou Certification de Qualification Professionnelle.
  • Une licence ou un master en sciences et techniques des activités physiques et sportives, STAPS à l’université.  

Le métier de coach sportif au quotidien : L’interview 

Afin de mieux comprendre le métier de coach sportif, nous avons demandé à Johan de répondre à nos questions. Coach sportif depuis 6 ans et éditeur de site Qivafit.com (voir son site), Johan va nous donner son retour d’expérience.

Q : Quelles sont les principales difficultés liées au métier ?

R : Je dirais qu’il n’y a pas vraiment de difficultés à exercer ce métier si on aime le sport, le contact avec les gens et surtout aider les autres. Si vous êtes timide et si vous avez de la peine à interagir avec autrui, devenir coach sportif peut se révéler délicat.

Franchement, au quotidien, je prends beaucoup de plaisir à travailler !

Q : A quoi ressemble une journée typique ?

R : J’ai des journées assez variées parce que j’exerce à la fois en salle de gym et à domicile chez des particuliers. Occasionnellement, il m’arrive de travailler en extérieur ou en entreprise pour des journées de team building.

Concrètement, on propose et on accompagne les gens au cours de leur séance. On leur explique pourquoi ils doivent travailler ce muscle, pourquoi ils doivent faire attention à leur alimentation et comment bien réaliser tel ou tel mouvement.

Cela dépend aussi des compétences de chaque coach. J’ai par exemple un collègue qui est spécialisé en nutrition et qui passe une bonne partie de son temps à confectionner des plans alimentaires pour ses clients.

Q : A quelle rémunération prétendre ?

R : La rémunération dépend de plusieurs facteurs. Un coach débutant qui exerce en salle de gym doit s’attendre à toucher dans les 1300-1500 euros par mois.

Pour un coach qui exerce en freelance, cela va bien entendu dépendre du nombre de clients. Un coach avec très peu de clients gagnera moins de 1000 euros alors qu’un coach avec un agenda bien chargé pourra dépasser les 5000 euros.

Cela dépend aussi du type de clientèle : Un coach/préparateur physique dans un grand club de foot européen gagnera très bien sa vie tout comme un coach sportif à destination des personnes fortunées !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here